21/12/2018

L’évitage : quand les navires dansent sur la Loire

Connaissez-vous l’évitage ? C’est bien plus qu’un demi-tour des navires de haute-mer : c’est une manoeuvre délicate réalisée par des pilotes chargés par l’État. Sur l’estuaire de la Loire, vous pourrez admirer cette danse depuis Trentemoult.

Nous y avons d'ailleurs consacré une animation vidéo, à voir sur notre page Facebook !

Une exposition photo dédiée à l’évitage

Très photogénique, l’évitage a d’ailleurs fait l’objet d’une exposition à Trentemoult au courant de l’été 2018 — « De rues en rives » organisée par l’association Îles’liens. Son président, Éric Perraud, raconte « ma maison est située juste en face de la zone d’évitage, et j’ai pu prendre des photos de ma fenêtre. Je me suis ensuite rendu compte que les gens ne connaissent pas du tout cette manoeuvre : lors de mes expositions, les visiteurs pensaient que mes clichés avaient 25 ou 30 ans ! »

Il ajoute : « Avec « De rues en rives », nous amenons les habitants de Rezé à sortir du centre-ville et à voir ce qu’il se passe sur la Loire. Aujourd’hui, grâce au Grand Débat et aux 30 engagements, nous avons la possibilité de longer les fleuves à pieds pour découvrir d’autres paysages ». L’acte 1 de cette exposition, consacrée à l’évitage sur la Loire, s’est terminé le 29 septembre dernier. Elle sera bientôt itinérante et posera temporairement ses valises dans différents quartiers de Rezé. « Nous souhaitons aussi rencontrer les jeunes issus de quartiers populaires plus difficiles. Ils ne regardent plus la Loire et nous voulons leur faire découvrir des paysages à deux pas de chez eux. »

Des pilotes sur la Loire

Dans une interview publiée par le quotidien Ouest-France, le pilote Guillaume Dalmard explique : « Notre coeur de métier ? On prend les navires au large, on les rentre dans l'estuaire et on assiste le capitaine pour les manoeuvres (parfois délicates) d'accostage et d'appareillage. On contribue à la sécurité des navires, des équipages des usagers des ports et à la protection de l'environnement. » 

L’évitage est l’une de ces manœuvres délicates : le navire de haute mer doit pivoter sur lui-même dans un espace restreint. Plus précisément, il pivote (il évite), en s'aidant de sa propulsion, de sa barre, de remorqueurs qui sont crochés ou qui poussent, mais aussi des éléments naturels tels que le vent et le courant qui peuvent être des facteurs qui facilitent (ou compliquent) l’opération. Parfois pour les plus petits navires n’utilisant pas ou peu de remorqueur, l’ancre peut être utilisée.

Un spectacle qu’on vous invite à contempler dans l’estuaire de la Loire !

Pour aller plus loin

Commenter