21/12/2017

Quel rôle pour le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire au sein de la CPL ?

Entre octobre 2014 et mai 2015, le Grand Débat autour de la Loire a mobilisé pas moins de 40 000 participants. Parmi les acteurs invités à s’exprimer, le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire qui, à l’issue du débat, a rejoint la Conférence Permanente Loire (CPL). 

Pour en savoir plus sur cet acteur majeur de la vie économique métropolitaine, nous avons interviewé Pascal Fréneau, membre du Directoire, Directeur de Cabinet et de la Communication du Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire.

Histoire et rôle du Grand Port Maritime

L'établissement que nous connaissons actuellement a été créé en application de la loi du 4 juillet 2008 qui a transformé les ports autonomes en grands ports maritimes.

Il existait autrefois deux ports sur l’estuaire de la Loire, qui étaient gérés par deux chambres de commerce et d’industrie : une entité en amont de l’estuaire et une autre en aval. En juin 1965 a été publiée une loi qui a créé un seul ensemble portuaire : le Port Autonome de Nantes Saint-Nazaire.

Les missions du Grand Port Maritime sont multiples : la réalisation, l’exploitation et l’entretien des accès maritimes, la police, la sécurité et la sûreté, la valorisation du domaine, la préservation des espaces naturels, la construction et l’entretien des infrastructures, la promotion de l’offre de dessertes ferroviaires et fluviales, l’aménagement et la gestion de zones industrielles et logistiques et la promotion générale.

Le Grand Débat autour de la Loire a permis de mettre en avant les nombreuse facettes de l'entreprise portuaire : "Le débat citoyen a créé l'opportunité de vulgariser l'activité portuaire ligérienne, se félicite Pascal Fréneau. Nous avons pu expliquer l'organisation et le fonctionnement du port, évoquer ses enjeux, montrer ses contributions à la vie métropolitaine."

La Loire, un fleuve partagé

Le Grand Débat et la Conférence Permanente sont considérés comme deux belles initiatives de Nantes Métropole : "La Loire est un grand fleuve, porteur d’avenir, mais son estuaire est assez peu connu. Il est important que les citoyens s’emparent du sujet. Nantes Métropole a mis en place un cadre d'échanges et de suivi adapté, à la hauteur des enjeux." 

L’intérêt du Grand Port Maritime s’est dans un premier temps tourné vers le volet économique : "Le port de Nantes Saint-Nazaire est un outil de développement économique. Chaque année, nous accueillons de 2 500 à 3 000 escales de navires, soit un trafic total de 25 à 30 millions de tonnes, poursuit Pascal Fréneau. Le domaine portuaire compte 1 350 ha de zones industrielles et logistiques, mais il intègre également 1 055 ha d'espaces naturels, pour lesquels nous avons un objectif de préservation de la biodiversité. Nous avons par ailleurs des missions de promotion des modes massifiés de transport, en particulier le fluvial et le ferroviaire. L'activité du Grand Port Maritime est donc diversifiée. Elle vise bien le développement durable, caractérisé par une recherche d'équilibre entre les composantes économiques, environnementales et sociétales." 

Une volonté d’agir qui s’élargit aussi au domaine culturel puisque le Grand Port Maritime est partenaire d’événements comme la Loire à vélo ou Débord de Loire. Pourquoi mettre en place ce type d’actions ? "Par goût du jeu collectif, pour servir la démarche de valorisation du fleuve et promouvoir par la même occasion le port, ses entreprises, les femmes et les hommes qui y travaillent."

Engagement numéro 11

FlexiLoire : promouvoir le transport fluvial

Le 3 janvier 2018, un nouveau service de transport fluvial régulier sera ouvert entre les sites amont et aval de l'estuaire de la Loire. "FlexiLoire est le fruit d'un partenariat entre Nantes Métropole, Saint-Nazaire Agglomération et le Grand Port Maritime, explique Pascal Fréneau. Son exploitation a été confiée à la Compagnie Ligérienne de Transport. Cette innovation s'inscrit dans le cadre de notre mission de promotion des modes massifiés de transport."

Ce service de barging faisait également partie des 30 engagements pris par la Métropole à la suite du Grand Débat sur la Loire.

FlexiLoire

Crédit: Franck Badaire

Le but de cette nouvelle offre de transport sur la Loire ? Répondre au besoin des entreprises avec un service de 5 rotations par semaine sur un tracé de 60 km. "Ce service est vertueux sur de nombreux points. Faire transiter des marchandises sur le fleuve devrait notamment permettre d’alléger les flux routiers de l’agglomération nantaise."

Selon l'INSEE, le pôle industrialoportuaire ligérien, qui génère 24 400 emplois dans les territoires du Grand Ouest, se classe troisième sur le plan national. Et les projets ne manquent pas : "Nous avons l'ambition stratégique de devenir un port de référence de la transition énergétique et écologique. FlexiLoire est l'une des nombreuses actions engagées, qui portent déjà ou vont bientôt porter leurs fruits, tant à l'amont qu'à l'aval de l'estuaire. Elles concernent autant les filières historiques, comme les vracs, les conteneurs, le roulier ou la logistique industrielle, que le développement de nouvelles, notamment l'éolien offshore et le photovoltaïque".

Commenter