27/09/2020

Tour de l'Ile de Nantes : les yeux rivés sur la Loire !

Avez-vous vu déferler la dizaine de bateaux voile-aviron et yoles de mer sous les ponts de Nantes, il y a quelques jours ? Le 27 septembre, le Centre Nautique Sèvre et Loire et les clubs Bouguenais Contre Courant, Fille de Loire et Aviron Loire Océan se sont donné rendez-vous pour faire le Tour de l'Ile de Nantes. Retour sur l'événement, qui n'a pas manqué d'attirer les curieux !

Une sortie fluviale pour valoriser le patrimoine nautique ligérien

C'est un événement annuel, maintenu cette année malgré le contexte sanitaire que nous connaissons. Un tour de l'Ile de Nantes le long de la Loire, au départ de la cale du Centre Nautique Sèvre et Loire à Trentemoult. Une promenade enchantée, ponctuée par un pique-nique à la cale de San Francisco et dont la fin est sonnée par la renverse de marée.

Traditionnellement, 14 ponts sont franchis par quelque 12 bateaux à aviron. Les plus petits mesurent entre 4,5 et 6,5 mètres de long, alors que les plus imposants sollicitent la force d'une dizaine de rameurs. Il s'agit le plus souvent de répliques, ou d'extrapolations d'anciennes embarcations de travail et de pêche, modernisées par des architectes navals autour des années 1980 et 1990. L'occasion, donc, de mettre en avant l'héritage de la Loire, à la fois si singulier et populaire !

Tour de l'Ile de Nantes 27 septembre

La genèse du Tour de l'Ile de Nantes

Hubert Jan, membre du bureau du Centre Nautique Sèvre et Loire, s'est progressivement investi dans la création de ce fameux circuit. Notre interlocuteur se souvient : "Au moment du débat sur la Loire en 2014, nous avons monté un collectif pour fédérer et représenter une quinzaine d'associations nautiques œuvrant au sein de l'agglomération".

Ce collectif réunit donc le Centre Nautique Sèvre et Loire, Aviron Loire Océan, Bouguenais Contre-Courants, Loire Pour Tous et Fille de Loire, pour ne citer que ceux-ci. Une équipe soudée, qui participe activement à d'autres manifestations en lien avec le fleuve, à l'instar de Débord de Loire et des Rendez-vous de l'Erdre. Ces événements populaires mettent en valeur la navigation de plaisance et des bateaux mythiques, d'intérêt patrimonial, tels que le Belem ou encore l'Hermione.

Tour de l'Ile de Nantes bateaux

Une action citoyenne en lien avec l'Engagement No 1

Quelles sont les retombées de toutes ces initiatives aujourd'hui ? Hubert Jan fait le point : "Nos activités ont gagné plus de visibilité auprès des élus et du public. Non seulement parce qu'on nous voit passer (plus de 5 000 personnes nous observent lors des régates de Trentemoult !). Mais aussi parce que nous avons écrit des cahiers d'acteurs dans le cadre du débat Nantes, la Loire et Nous. Nous avons également édité un document pour répertorier l'ensemble des cales de l'agglomération nantaise. Le but : les faire connaître, et demander leur réhabilitation". Une initiative fructueuse, puisqu'elle a notamment permis la d'obtenir la programmation de la rénovation de trois d'entre elles, pour optimiser la gestion des parcours, et sécuriser la navigation selon les conditions météorologiques. La demande, à terme, est d'avoir une cale opérationnelle tous les 6 kilomètres.

En parallèle, Hubert Jan et ses compères se réjouissent du rayonnement du collectif pour promouvoir les pratiques nautiques sur la Loire. "C'est d'ailleurs le titre de notre cahier d'acteur", souligne notre interlocuteur !

Aujourd'hui, l'objectif est que les idées envisagées lors du débat se concrétisent. "À partir de ces aménagements, nous aimerions renforcer notre discipline et nos sorties communes avec d'autres clubs. Ainsi, nous pourrons gérer de façon plus efficace et plus sécurisée des manifestations de grande ampleur, comme les régates de Trentemoult", souhaite Hubert Jan au nom de toute son équipe. Il n'y a donc plus qu'à espérer que les choses s'enchaînent rapidement, pour le plaisir de tous les Ligériens !

Commenter