27/04/2019

Une journée pour découvrir la Loire : retour sur la première Journée Initiative Loire

Si les habitants du territoire métropolitain côtoient et traversent la Loire au quotidien, l’estuaire du plus long fleuve de France reste méconnu. Et pourtant, il a son histoire, ses usages, ses particularités… et un potentiel que nous avons exploré lors du Grand Débat « Nantes, la Loire, et nous », entre 2014 et 2015.

À l’issue, 30 engagements ont été pris et des actions concrètes planifiées. Début avril, nous organisions une navigation presse pour valoriser les projets sortis de terre… ou plus précisément, de la Loire. Les semaines et mois à venir seront rythmés par des évènements visant à promouvoir la Loire dans son ensemble, pour inviter habitants et visiteurs de passage à redécouvrir son estuaire. Première date : le 27 avril, répondant à la recommandation émise par la Conférence Permanente Loire, le Centre Culturel et Maritime de Nantes organisait la première Journée Initiatives Loire.

Partageons une culture de la Loire

Ce motto était d’ailleurs le fil rouge de cette journée, répartie sur six sites :

  • Les ateliers des Coteaux du Grand Port Maritime au Pellerin,
  • L’Île de la Motte à Indre,
  • Le port de Trentemoult à Rezé,
  • L'écluse Saint-Félix à Nantes,
  • La cale de Bellevue à Sainte-Luce-sur-Loire,
  • L’Étang de la Croix-Rouge à Basse-Goulaine.

Des ateliers découverte, des expositions et des visites guidées ont été proposés sur l’ensemble de ces sites. Un jeu « Initiatives Loire » et un concours de dessin Jeunes Talents étaient destinés aux petits et aux grands.

Cet événement est bien plus qu’une journée d’animation : c’est un point de rencontre et d’échange entre le grand public et les acteurs, associatifs et professionnels, en contact avec la Loire. La journée initiatives Loire « vise à offrir des clés pour une meilleure connaissance du fleuve en lien avec les activités qu’il génère (pêche, activités portuaires, loisirs … ) et avec les enjeux des équilibres nécessaires pour concilier aménagements, nouveaux usages, préservation du capital « naturel » (biodiversité) et prévention des risques (inondations). »

Tout au long de la journée, un millier de métropolitains ont découvert des sites et des acteurs qui pour beaucoup étaient ouverts pour la première fois — comme l’atelier des coteaux du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire, au Pellerin.

Pour aller plus loin

Saviez-vous que l’estuaire de la Loire peut varier en longueur, en profondeur… et en salinité ? Qu’on y trouve des saumons atlantiques et des angéliques des estuaires, caractéristiques de la Loire ?  Et que la vase, ce n’est pas sale ? Justement, nous avons concocté une courte animation vidéo en écho à cette première journée organisée par le CCMN avec le concours de nombreux acteurs – GPM Nantes Saint-Nazaire, Voies Naviguables de France, membres de la Conférence Permanente Loire, pilotes de Loire, pécheurs, maraîchers, associations locales d’histoire et d’environnement, conseil départemental et communes ... ensembles passionnés de Loire.

Commenter