17/12/2018

Une stratégie commune pour la filière nautique du bassin Loire Océan

Nantes Métropole, La CARENE Saint-Nazaire Agglomération et la communauté d’agglomération Cap Atlantique travaillent de concert avec les acteurs économiques, académiques et institutionnels du territoire pour définir une stratégie commune de développement de la filière nautique sur l’estuaire. Un projet collectif ambitieux !

Des collectivités soudées : Nantes, Saint-Nazaire, La Baule-Escoublac

Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, explique : « Lors du Grand Débat sur la Loire, les enjeux du nautisme sont très vite apparus en termes de pratique et de potentiel économique. Pour Nantes, Saint-Nazaire ou La Baule, le nautisme, fait partie de notre ADN. Nous avons fait le choix de privilégier une entrée innovation et usages, une démarche atypique mais délibérée, fondée sur le potentiel de nos territoires et le tournant que prend la filière aujourd’hui. »

« Entre océan et estuaire, le potentiel de développement est important. Cela suppose un effort de valorisation de nos spots, une démocratisation de l’accès aux sports nautiques et une mise en synergie de la filière, notamment sur les nouveaux usages et le numérique », ajoute David Samzun, Président de la CARENE Saint-Nazaire Agglomération.

Yves Métaireau, maire de La Baule-Escoublac et président de la Communauté d’agglomération Cap Atlantique, complète : « les enjeux de demain de notre bassin sont là : valoriser l’identité maritime de notre quotidien, accueillir des métiers, former des professionnels, développer des usages pour attirer actifs, sportifs, locaux ou visiteurs... à la recherche d’un territoire qui conjugue qualité de vie et environnement entrepreneurial ! »

Quatre piliers pour une ambition commune

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : on compte 26 ports maritimes, 8 ports estuariens et 5 ports fluviaux sur le territoire, et pas moins de 250 entreprises à l’échelle du département dont une centaine à Nantes Métropole !

Ce terreau fertile liée à une culture maritime forte, ont mené l’ensemble des acteurs mobilisés à axer leur stratégie nautique autour de quatre grandes thématiques :

  • Créer un écosystème d’innovation en matière de nautisme d’envergure internationale grâce à la valorisation de l’offre de formation dans le nautisme, à l’accompagnement des projets et des start-ups innovantes du secteur, mais aussi à l’initiation d’une réflexion autour de l’open innovation et du croisement des filières.
  • Renforcer le volet production de la filière nautique en accompagnant l’implantation et le développement des PME et des grands groupes, en déployant notamment une stratégie foncière partagée qui visera à répondre aux besoins des entreprises et favoriser la création d’emplois.
  • S’appuyer sur les projets structurants des trois territoires de Nantes Métropole, de La CARENE et de Cap Atlantique, avec en tête de file l’usine électrique sur le Bas Chantenay à Nantes et les projets portant sur les ports du futur à Saint-Nazaire et à Pornichet. L’objectif ? En faire de véritables supports d’expérimentation pour la filière nautique de demain, et lui donner davantage de visibilité.
  • Renforcer l’accès aux pratiques pour tous et valoriser la nouvelle identité nautique du Bassin nautique Loire Océan pour faire connaitre au plus grand nombre des plans d’eau insuffisamment connus et reconnus, notamment via des événements d’envergure nationale et internationale (The Bridge, Débords de Loire, La mer XXL…). En toile de fond, c’est une vraie stratégie d’attractivité du territoire qui sera pensée, pour mettre en valeur l’alliance unique d’un littoral actif et identifié par les usagers, couplé au dynamisme d’une grande métropole.

Des groupes de travail ont ainsi été constitués pour traduire cette stratégie en plan d’actions… qui seront dévoilées début 2019 !

Commenter